Capture d’écran 2017-03-08 à 10.44.22

Une compagnie tournée vers la création et l’échange en France et au Maroc.

La compagnie Les Effarés a été créée en 2003 au Mans à l’initiative de Marion Lécrivain lors d’une première venue au Festival Mondial de la Marionnette de Charleville-Mézières pour la création de Qui perd persévère de Déborah Chiarella. Durant son passage au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, Marion Lécrivain profite des possibilités qui lui sont offertes pour créer de nouveaux spectacles. Ainsi, en septembre 2005, elle écrit et crée Blanche is dead, détournement cynique de Blanche Neige. Toujours au CNSAD, elle met en scène une pièce de Daniel Lemahieu, Paroles mortes. En septembre 2006, Marion Lécrivain crée Faust au bistrot, dans le cadre du Festival Mondial de la Marionnette de Charleville-Mézières. En 2008, La compagnie propose Claxcification, cabaret. En 2009, Chat en Poche de Georges Feydeau. Au Maroc, la compagnie travaille avec le 18, Derb El Feranne et la Cinémathèque de Tanger. Marion intervient avec des ateliers de sensibilisation à la musique dans le cinéma : LA FABRIQUE DE CINEMA A LA MAIN.

C’est en tant que comédienne et réalisatrice qu’elle travaille dans les écoles marocaines, les centres d’apprentissages et les orphelinats. La question de la langue, de son apprentissage et de sa mémoire au centre du projet. Il s’agit d’ ateliers proposant aux enfants de créer de A à Z leur film à partir de musiques marocaines traduites en français et de films de Jacques Demy traduits en darija.

Manque