Capture d’écran 2017-03-08 à 10.44.22

Marion Lécrivain est une actrice et metteure en scène formée au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Elle complète sa formation avec la compagnie TG Stan (Jolente Keersmaeker et Frank Verkrussen) et Jean-Michel Rabeux. Depuis deux ans, elle est artiste invitée au 18, derb El Feranne de Marrakech, pour le projet Les Incendiaires (Ateliers cinéma pour les enfants des associations des rues et des écoles publiques marocaines). Pour le théâtre, elle met en scène Music-Hall de Jean-Luc Lagarce, Par les Villages de Peter Handke et Chat en Poche de Georges Feydeau. Elle adapte et crée L’Homme qui Rit, d’après le roman de Victor Hugo. Elle écrit et met en scène : Blanche is dead ou l’Effroyable et Définitif Cauchemar du Prince Charmé, Claxcification et Faust au Bistrot, créés pour le Festival Mondial des Théâtres des Marionnettes. Elle réalise actuellement Les Coeurs du Caméléon, documentaire/fiction sur les enfants du Maroc. Actrice, elle joue dans Britannicus de Jean Racine, Music-Hall de Jean-Luc Lagarce, Par les Villages de Peter Handke, La Servante de Olivier Py, avec Miguel Angel Sevilla pour Donne-moi du Feu, avec Elisabeth Hölzle dans Nous les Héros de Jean-Luc Lagarce et Jean la Chance de Bertolt Brecht. Par la suite, on la retrouve dans La Parisienne d’Henry Becque mise en scène par Frédéric Maragnani puis dans De l’Amour de Philippe Minyana (mise en scène par l’auteur) et Sous les Arbres de Philippe Minyana mise en scène Frédéric Maragnani pour le Théâtre de la Ville. Elle poursuit sa collaboration avec Frédéric Maragnani, en jouant dans Baroufs de Goldoni.

Elle travaille au cinéma avec Valérie Donzelli (Julien et Marguerite/La Reine des Pommes/La Guerre est Déclarée), Anne Le Ny (On a faillit être amis), Gilles Bourdos (Renoir), Philippe Blanc (Carioca), Juliette Henocque (Une Souris Verte), Fabrice Destagnol (La Douce et les Héritiers), Jean-Pierre Larcher (Meurtre de Blanche B, qu’elle co-réalise). On la retrouve aussi dans La Femme de Roger Gabesque de Emmanuel Plasseraud et Tout est Pardonné de Mia Hansen-Love.